IDENTITÉ VISUELLE : L’IMPORTANCE ET LA SIGNIFICATION DES COULEURS

Les couleurs du web

La palette de couleurs disponible sur les ordinateurs n’a cessé de croître, en parrallèle avec le développement des mémoires et des processeurs. En 20 ans, on est passés de 2 couleurs (moniteurs monochromes des années 60 à 80) à plus de 4 milliards de couleurs (32 bits) aujourd’hui ! Le nombre de couleurs disponibles sur les ordinateurs a explosé et un studio graphique ou une agence web n’ont plus maintenant que l’embarras du choix dans toutes ses nuances.

Pour construire une identité visuelle, le choix des couleurs est plus important qu’il n’en a l’air. Ce sont des choix que vous devrez faire pour votre logo, votre charte graphique, votre charte graphique web… or ces couleurs ont une signification. Assurez-vous de renforcer votre message par la couleur et pas de le contredire.

Comprendre les couleurs

Nos yeux captent la lumière et envoient l’information sous forme d’impulsions électriques vers notre cerveau qui va décoder ces signaux pour interpréter l’image.

La lumière est à la fois ondulatoire (c’est une onde, une radiation) et particulaire (elle émet des particules), comme l’ont démontré Huygens et Einstein. En ce qui concerne les couleurs, leur perception dépend de la fréquence de l’onde et couvre toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.

Soit les yeux reçoivent une lumière directe qui va de la source vers nos yeux, soit il s’agit d’une lumière indirecte, projetée sur un objet et réfléchie vers nos yeux. C’est ce qui fera la différence entre les couleurs additives et les couleurs soustractives.

Couleurs additives : RGB

La lumière blanche se décompose en couleurs lorsqu’elle passe par un prisme (réfraction). Dans ce cas, le blanc est la lumière complète et les lumières de couleurs sont des composantes de la lumière blanche. On appelle cela les couleurs additives car toutes les couleurs mélangées ensemble donnent du blanc. C’est le cas lorsque les couleurs sont sous une forme lumineuse.

On retrouve ce principe de couleurs additives avec les télévisions, moniteurs et autres projecteurs qui émettent la lumière. Ces systèmes fonctionnent avec comme couleurs de base le Rouge, le Vert et le Bleu, aussi appelé RGB (Red – Green – Blue).

Lorsqu’on parle d’écrans, on parle aussi de tout ce qui est conçu pour y être affiché : sites web, présentations powerpoint, vidéo, etc. Si vous devez concevoir des images destinées à une projection, vous devez utiliser un format RGB sinon vos couleurs risquent fort d’êtres faussées !

Couleurs soustractives : CMYK

L’autre manière de percevoir les couleurs, c’est lorsque la lumière est réfléchie sur un objet. Cet objet va absorber une partie de la lumière projetée et réfléchir seulement une fréquence donnée qui correspondra à la couleur que nous percevrons. Ce sont donc les pigments à la surface de l’objet qui vont déterminer la couleur que nous allons voir. Un pigment rouge ne réfléchira que la lumière rouge et absorbera toutes les autres fréquences.

On appelle cela les couleurs soustractives car tous les pigments de couleurs mélangés ensemble donnent du noir.

On retrouve ce principe de couleurs soustractives chez les imprimeurs ou même dans les cartouches d’imprimantes. Ces systèmes fonctionnent avec comme couleurs de base le Cyan, le Magenta et le Jaune, aussi appelé CMYK (Cyan – Magenta – Yellow – Black).

Pourquoi du noir en plus ? En théorie, si on mélange Cyan, Magenta et Jaune à pleine saturation, on devrait obtenir du noir. En pratique, on obtient un gris foncé… on ajoute donc du noir en imprimerie, seul moyen pour garantir une couleur noire intense.

Si vous concevez des images destinées à l’impression, vous devez utiliser un format CMYK sinon vos couleurs risquent fort d’êtres faussées !

La perception des couleurs

Une étude a démontré que le visiteur qui arrive sur un nouveau site web décide en 8 secondes de poursuivre sa visite ou de fermer la page. En 8 secondes, son regard aura lu les titres principaux, survolé un début de texte et jeté un coup d’oeil rapide sur les photos et images disponibles… et aura perçu inconsciemment les couleurs utilisées.

Vous aurez beau avoir un texte extraordinaire et des images sensationnelles… si votre visiteur est rebuté par les couleurs, c’est bye-bye illico presto parce que la perception des couleurs est inconsciente et intuitive. On aime ou on déteste même si on ne sait pas forcément pourquoi… d’ailleurs, on ne cherche même pas à savoir.

La perception des couleurs en Occident

La perception des couleurs est liée instinctivement à leur présence primitive dans la nature. Mais une couleur peut aussi avoir une connotation négative.

Le bleu sera associé à la mer et au ciel.

  • On lui attribue la paix, le calme, la sérénité, la fraîcheur, la protection, le sérieux, le rêve, la sagesse, la vérité, la loyauté, la pureté et la sensibilité.
  • On le retrouve souvent utilisé dans un contexte technologique ou international.

Le vert sera associé à la végétation, aux arbres.

  • On lui attribue l’équilibre, la fraicheur, le bonheur, l’harmonie, la réussite, l’énergie, la patience, l’optimisme, la jeunesse, le calme, la concentration, le repos, la sécurité, la confiance, la tolérance et la sérénité.
  • On le retrouve souvent utilisé dans un contexte environnemental.

Le brun – marron sera associé à la terre.

  • On lui attribue la solidité, la stabilité, la chaleur, le confort, la douceur, l’assurance, le calme, la philosophie, le terroir, la nature, la douceur et neutralité.
  • Dans ses connotations négatives on trouve la saleté.
  • On le retrouve souvent utilisé dans un contexte culturel ou luxueux, sans oublier tout le secteur du chocolat.

Le jaune sera associé au soleil.

  • On lui attribue la joie, l’énergie, la tonicité, la chaleur, le dynamisme, la créativité, la curiosité, l’espoir, la puissance, la richesse, l’immortalité, l’avertissement et l’amitié.
  • Dans ses connotations négatives on trouve la lâcheté, l’égoïsme, le mensonge, la jalousie, et l’orgueil.
  • On le retrouve souvent utilisé dans un contexte touristique, agro-alimentaire, dans les assurances et crédit, la musique ou l’information ainsi que nombre de panneaux d’avertissement!

Le rouge sera associé au feu.

  • On lui attribue la passion, la tentation, la chaleur, le sang, l’interdit, l’émotion, la force, le pouvoir, la puissance, le luxe, l’énergie, la persévérance, l’ego, le combat, la détermination, la connaissance et l’amitié.
  • Dans ses connotations négatives on trouve  la colère, l’agressivité, la violence, le danger, l’urgence, l’interdit et le sang.
  • On le retrouve souvent utilisé dans un contexte de Luxe, mode, érotisme, sport, médias, humanitaire, vin et gastronomie.

L’orange est un mélange de jaune et de rouge, de soleil et de passion.

  • On lui attribue la créativité, la communication, l’optimisme, l’audace, l’intelligence, la loyauté, la confiance, la santé, l’honneur, la joie et la sécurité.
  • Dans ses connotations négatives on trouve  l’agression, la méfiance et le kitch.
  • On le retrouve souvent utilisé dans un contexte de divertissement, sport, les technologies de la communication et l’agro-alimentaire.

Le noir est la non-couleur par excellence et s’associera volontiers avec une couleur vive.

  • On lui attribue la sobriété, la volupté, la douceur, le luxe et le mystère.
  • Dans ses connotations négatives on trouve la mort, l’obscurité, la tristesse et la monotonie.
  • On le retrouve souvent utilisé dans un contexte de cinéma et photographie, interdit et luxe.

Le blanc est la lumière pure et forme un contraste frappant avec le noir.

  • On lui attribue la pureté, l’innocence, la liberté, le mystère divin, la propreté et la fraîcheur.
  • Dans ses connotations négatives on trouve  le vide, l’absence, la solitude et la peur.
  • On le retrouve souvent utilisé dans un contexte religieux, lié à l’hiver et la neige, le mariage, la mode et l’actualité.

Le rose est un mélange de rouge et de blanc, la passion et la pureté.

  • On lui attribue le charme, l’intimité, la beauté, la féminité, le romantisme, la séduction, le bonheur, la tendresse et la jeunesse.
  • Dans ses connotations négatives on trouve la naïveté, l’indécision, l’immaturité et le kitsch.
  • On le retrouve souvent utilisé dans un contexte enfantin, les loisirs, et les univers féminins.

Le violet ou mauve est un mélange de bleu et de rouge, le sérieux et la passion.

  • On lui attribue la délicatesse, l’intelligence, la passion, la discrétion, la modestie, la délicatesse, l’amitié et la méditation.
  • Dans ses connotations négatives on trouve la mélancolie, l’excentricité, la tristesse, la solitude, le deuil, l’insatisfaction et la vanité.
  • On le retrouve souvent utilisé dans un contexte artistique et culturel, luxueux, musical, académique, religieux (c’est la couleur des évèques) et la féminité.

A savoir concernant les couleurs dans d’autres cultures

Si dans notre monde global vous envisagez de faire des affaires avec d’autres pays, d’autres cultures, d’autres continents… il peut être bon de savoir comment vos couleurs peuvent être interprétées.

  • Le blanc : C’est la couleur du deuil dans la plupart des pays d’Asie. Représente le malheur en Inde.
  • Le vert : En Chine, c’est la couleur du mensonge. En Irlande, le vert rappelle le symbole national, le trèfle à quatre feuilles. C’est la couleur islamique par excellence.
  • Le rouge : C’est la couleur du deuil en Afrique du Sud. Il représente la chance en Chine. C’est la couleur des robes de mariée en Chine et en Inde.
  • Le noir : En Chine, le noir est porté par les jeunes garçons. En Inde, le noir rétablit l’équilibre et la santé. En Thaïlande, c’est la couleur de la malchance.
  • Le jaune : En Asie, c’est une couleur qui fait référence à la royauté. Au Japon, c’est un symbole de courage et de force. Pour les bouddhistes, le jaune est spirituel et apaisant. En Inde, il est associé au commerce et à la négociation. Enfin, il symbolise le deuil en Égypte.
  • Le bleu : En Iran, il caractérise le deuil. En Chine, c’est la couleur de l’immortalité.

Voila, vous avez toutes les cartes en mains maintenant pour faire votre choix de couleurs. Analysez bien vos objectifs, votre cible et votre marché.

Voyez aussi notre infographie : Identité visuelle : l’importance et la signification des couleurs

Vos couleurs doivent renforcer votre identité visuelle et votre message, pas les contredire. Deligraph, agence web à Bruxelles, combine une expertise tant dans l’aspect marketing que dans l’aspect graphique du webdesign. Découvrez ce que notre agence peut faire pour vous.


Studio graphique Bruxelles


Sujets en relation avec cet article :

Création d’un logo d’entreprise
Une charte graphique : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?
Aide financière de la Région Bruxelloise pour la création d’un site internet
Aides financières de la Région Wallone et de l’AWEX pour la création d’un site web 

Services en relation avec cet articles :

Studio graphique à Bruxelles
Création d’une identité visuelle
Services de création graphique

Categories: Graphisme, Tout, Video, Web design

2 commentaires jusqu'à présent.


  1. […] que vous cherchez à évoquer à vos clients. Chaque couleur évoque des émotions et on peut même associer certaines couleurs à des types de site Web. De plus, il est important de prendre en considération le niveau de contraste entre la couleur du […]

  2. […] – loeilduspot.fr/vivre-en-couleurs – http://www.code-couleur.com/signification/ – deligraph.com […]