Retour aux articles
Une communication responsable et durable est-elle possible ? - Lien vers l'article

Une communication responsable et durable est-elle possible ?

Comment mettre en œuvre une communication responsable, éthique et durable ? En 2015 nous abordions le thème de l’éco-conception. Aujourd’hui, alors qu’une écrasante majorité de nos concitoyens se déclare prête à agir pour le climat, ce sujet est plus que jamais d’actualité.

Qui peut encore prétendre ignorer les enjeux environnementaux ? Selon un récent sondage, huit Belges sur dix se disent concernés par le changement climatique et prêts à agir pour l’environnement. Et la jeunesse du pays est bien déterminée à ouvrir les yeux de ceux qui tarderaient à rejoindre le mouvement. À Liège, à Bruxelles et partout dans le pays, les dizaines de milliers de 15-25 ans qui défilent régulièrement pour le climat nous offrent un bel exemple de vitalité citoyenne.

Des mentalités en pleine mutation

En parallèle de cette prise de conscience, les réflexes évoluent. Ainsi, les Belges sont devenus en moins de dix ans les champions européens du tri des déchets, avec un taux de recyclage de 89 %. Nous sommes aussi de plus en plus nombreux à délaisser l’auto au profit des transports en commun : + 9 % à Bruxelles entre 2017 et 2018. Dans le même élan, nous nous tournons massivement vers une alimentation plus saine et plus respectueuse de l’environnement. L’an passé, une enseigne de supermarchés du pays a même enregistré une hausse de 40 % sur ses ventes de produits bio !

Communication responsable : deux termes irréconciliables ?

Dans ce contexte, les organisations sont amenées à s’interroger : une communication responsable est-elle envisageable ? Comment concilier avec des enjeux éthiques et écologiques le besoin de communiquer à propos d’une activité, d’un projet ou d’un service ? N’y a-t-il pas une contradiction irréconciliable entre ces deux termes, « communication responsable » ? Lorsqu’on sait par exemple qu’Internet dévore à lui seul plus de 7 % de la production électrique mondiale, est-il vraiment raisonnable de faire appel à une agence web pour la création d’un nouveau site ?

Active à Bruxelles et en Province de Liège, notre agence de communication s’est résolument engagée dans la voie des bonnes pratiques écologiques, éthiques et responsables. Et nous constatons chaque jour que la mutation est avant tout une affaire de bon sens.

Le bon sens au secours du changement

En effet, et s’il ne s’agissait que de reproduire dans nos actions de communication les réflexes déjà acquis dans notre sphère privée ? Au magasin, nous vérifions avant de les acheter que le café ou le cacao ont été produits par des cultivateurs équitablement rémunérés ? Pourquoi ne pas faire de même, lorsqu’une campagne promotionnelle implique la fabrication de goodies ?

Chez nous, nous éteignons la lumière lorsque nous quittons une pièce ? De la même façon, votre agence web peut limiter la consommation d’énergie d’un site, en excluant par exemple des lignes de code superflues ou en vous formant à l’optimisation des images que vous y chargez. 

Lors de nos achats, nous privilégions la réduction d’emballages plastiques ? On peut également maîtriser la quantité de déchets consécutifs à une action de communication, en repensant avec le studio graphique la mise en page (et donc le volume de papier) des documents imprimés. Bien sûr, cette réflexion en amont peut être cumulée avec le choix d’un papier recyclé, ou issu de forêts durablement gérées.

Enfin, sur le marché, nous encourageons les circuits courts en préférant les légumes locaux ? Pourquoi ne pas soutenir aussi l’économie circulaire dans nos stratégies de communication durable, en faisant appel à des prestataires proches de nous ? Notre studio graphique peut vous guider parmi les différentes options. 

L’éco-conception, pas si complexe !

On l’aura compris, l’éco-conception consiste donc à prendre en compte l’impact écologique, humain et éthique d’un projet à chaque stade de sa conception et de sa mise en œuvre. On intègre ainsi « l’environnement dès la conception d’un produit ou service, et ce lors de toutes les étapes de son cycle de vie », selon la définition du terme par l’AFNOR. 

Le cercle vertueux de la communication durable

En affirmant ses valeurs à travers une éco-conception de sa communication durable, une organisation ne se donne pas seulement les moyens de réduire son empreinte carbone. Elle s’inscrit de fait dans un large mouvement, où l’exemplarité devient communicative. En prenant soin de l’environnement, elle incite d’autres à le faire aussi, qui en inciteront d’autres à leur tour, et ainsi de suite, dans une contagion positive. En outre, une telle mise en œuvre ne peut avoir que des effets bénéfiques à l’interne, où l’adéquation avec la culture de l’organisation joue un rôle primordial dans l’ambiance au travail. Selon un sondage commandé en 2017 par le réseau social professionnel Linkedin, les valeurs de l’employeur sont en effet le premier critère évoqué par les candidats à l’emploi, bien avant le contenu des missions ou les perspectives d’évolution. 

Loin d’être une mode éphémère, l’éco-conception est donc une nécessité pour les organisations : nécessité d’œuvrer en harmonie avec ses propres valeurs, nécessité d’offrir un cadre de travail porteur de sens, nécessité de s’inscrire dans une dynamique plus que majoritaire… 

Il n’y a que le premier pas qui coûte

Le sujet vous intéresse, mais l’apparente complexité de mise en œuvre d’une communication responsable vous préoccupe ? Nous pouvons vous accompagner dans cette transition. Surtout, souvenons-nous qu’en matière de changement, il n’y a que le premier pas qui coûte. Pensons par exemple à l’incrédulité de nos arrière-grands-parents, s’ils avaient su que leurs descendants allaient devoir utiliser cinq couleurs de sacs poubelles ! Pourtant, aujourd’hui, ces réflexes acquis nous semblent aussi faciles que naturels. Et puis, interroger ses pratiques, changer ses habitudes, se remettre en question, c’est cultiver une précieuse plasticité cérébrale… et donc prendre soin de l’intelligence collective de son organisation !

Sources pour cet article

Grand Baromètre: les Belges inquiets pour le climat et prêts à agir
La Belgique championne d’Europe en recyclage, sauf pour les emballages plastiques
Les transports en commun sont de plus en plus populaires
Forte croissance des ventes de produits bio, vegan et veggie en supermarchés
Définition de l’éco-conception