Retour aux articles
Glossaire des termes utilisés sur le web | Deligraph : Agence Web et Studio Graphique à Bruxelles

L’internet de A à Z : petit glossaire des termes utilisés sur le web

Le domaine de l’internet est devenu de plus en plus vaste. On est à son contact tous les jours dans notre vie quotidienne et pourtant certains termes que l’on peut entendre à gauche à droite nous paraissent encore nébuleux. N’ayez pas peur et foncez tête baissée dans la bulle internet car grâce à ce glossaire, elle n’aura plus de secret pour vous.

Adresse IP (Internet Protocol) : Pour pouvoir communiquer entre eux, les ordinateurs et les serveurs ont besoin de se trouver. Il le font via l’adresse ip qui est plus ou moins l’adresse postale d’un appareil électronique connecté à internet. L’ip suit donc un protocole d’adressage. Le protocole actuel est IPV4 et nous nous dirigeons vers IPV6 qui permettra d’adresser un plus grand nombre d’appareils électroniques. Pour plus d’infos sur l’adresse ip, cliquez-ici.

Adsl (Asymmetric Digital Subscriber Line) : L’Adsl permet de transmettre des données via la ligne téléphonique tout en permettant l’emploi de cette ligne pour le téléphone. Tout le monde se souvient des premiers pas de l’internet et des modems 56kbps qui bloquait la ligne de toute la famille vers la fin des années 90. L’Adsl a permis de ne pas devoir dédoubler toute les lignes. Nous sommes passés en Belgique au Vdsl2 qui permet de transmettre la ligne téléphonique plus l’internet plus un flux haute définition pour nos télévisions.

Base de données : Une base de données est une sorte de grande armoire composée de tiroirs dans lesquels on peut stocker de l’information. Cette information peut alors être traitée et affichée sur les sites internets. Ce sont ces bases de données qui permettent de passer de sites internet statiques à des sites internets dynamiques.

Browser (ou navigateur) : C’est le programme qui permet de surfer sur internet. Les plus connus sont Internet Explorer (IE), Google Chrome, Mozilla Firefox et Opera. Ils vous permettent de visiter les différents sites internets. Les codeurs décrient Internet Explorer car il possède plusieurs versions et chaque version interprète le code à sa manière ce qui est parfois, je l’avoue, un vrai casse-tête. Ils sont pour la plupart gratuits donc n’hésitez pas à les essayer et à choisir celui qui vous convient le mieux.

CMS (système de gestion de contenu) : C’est une plateforme qui permet de gérer le contenu d’un site internet. Les plus connus sont WordPress, Drupal, Joomla, Prestashop et Magento. Il en existe des gratuits et des payants.

Cookie : Les cookies sont des informations (par exemple d’identification) qui s’enregistrent sur votre ordinateur. Ces informations sont à nouveau disponibles lorsque vous rechargez le site. Cela permet entre autre de ne pas devoir remplir les différentes informations d’identifications à chaque connexion à ce site .

CSS : Avec le HTML, le CSS est le langage le plus utilisé pour les sites internets. Il permet de faire la mise en page du contenu.

DNS (Domain Name System) : Le nom de domaine est le nom de votre site internet. Dans notre cas, c’est deligraph.com. Ce nom de domaine est toujours associé à une adresse ip (je vous ai expliqué ce qu’est une adresse ip un peu plus haut). Cette association permet, lorsque l’on tappe le nom de domaine dans le navigateur, d’être dirigé vers le site associé.

E-mail : C’est le courrier électronique. L’adresse e-mail comprendra toujours le symbole @.

FAQ (Frequently Asked Questions) : Disponible sur pas mal de site internet, c’est une liste des questions fréquemment posées et auxquelles l’administrateur du site répond.

Forum : Le forum est un espace de partage et de discussion. Il se présente sous la forme d’un site internet. Il en existe sur quasiment tous les sujets.

FTP (File Transfer Protocol) : Le ftp permet de transférer des fichiers d’un ordinateur vers un serveur web.

Hébergeur : Si vous possédez un site internet, vous l’hébergez certainement chez un hébergeur. Il est rare en Europe d’héberger soi-même son site internet. Pourquoi ? La réponse est simple, je vous disais plus haut que nous sommes en IPV4, cela veut dire qu’il existe un nombre limité d’adresses ip. Cette limitation ne permet pas à chacun d’avoir une adresse ip fixe. Celle-ci est dynamique. En tant que particulier, votre adresse ip vous est allouée par votre fournisseur d’accès internet et est renouvelée toutes les x heures. Alors cela pose-t-il un problème pour héberger un site ? Votre site, pour qu’on le trouve, doit toujours avoir la même adresse ip associée à votre nom de domaine. Si votre adresse ip change régulièrement, votre site ne pourra plus être trouvé. L’hébergeur résout ce souci en allouant une adresse ip fixe à votre site internet.

Html : Le HTML est le langage le plus utilisé sur internet. C’est lui qui s’occupe de hiérarchiser le contenu sur votre site internet.

Javascript : C’est un langage dérivé du Java mais dédié aux sites internet. Il permet de créer des animations sur le web et de vous donner une expérience utilisateur enrichie.

Moteur de recherche : Sans moteur de recherche, on serait perdu sur internet. Google est le principal moteur de recherche. Il permet de trouver les différents sites existants suivant les critères formulés dans la recherche. Il nous facilite vraiment la vie.

Mysql : C’est le  langage qui permet de communiquer avec les bases de données.

Nom de domaine : C’est le nom que vous avez réservé pour votre site internet. Voir DNS un peu plus haut.

PHP : Le PHP avec l’aide de Mysql va chercher le contenu dans les bases de données et affiche ces données dans le HTML.

Prestashop : C’est un CMS gratuit qui permet de faire du commerce en ligne. Il possède déjà toutes les fonctionnalités nécessaires pour créer sa propre boutique.

Responsive Web : Le principe du Responsive Web Design (webdesign réactif) consiste à créer un site qui va s’adapter automatiquement au format utilisé par le visiteur du site et donc le rendre facilement lisible également sur les nouveaux outils de navigation.

RSS : Le RSS est un flux. Ce flux est en général associé à un site en particulier. On peut le suivre, c’est-à-dire s’abonner à ce flux. Si l’on s’abonne à ce flux, on recevra en temps réel les nouveaux contenus postés sur le site. On peut les lire grâce à des readers dédiés.

Sites internet dynamiques : Sur les sites dynamiques, l’information est mise à jour sans l’intervention d’un développeur. Les personnes qui mettent à jour ces sites ne doivent pas s’y connaître en code internet pour rajouter du contenu.

Sites internet statiques : Ce sont pour la plupart des sites vitrines qui nécessitent une intervention d’un professionnel du web pour mettre à jour le contenu du site.

URL : C’est l’adresse que vous rentrez dans le haut de votre navigateur/browser.

WordPress : C’est le CMS le plus utilisé pour gérer des contenus de type blog : c’est-à-dire des contenus qui changent régulièrement.